DOSSIER N°01 / L’eau n’est pas seulement H20 –

 

mickey et H2O

DOSSIER écrit par Marc Henry – publié le 15 Mars 2014 – 

Ce dossier a pour vocation à donner le point de vue complet de la science moderne sur cette formule H2O, qui devrait rester ce qu’elle est, c’est-à-dire un jargon technique entre scientifiques Il en effet choquant de voir cette formule sortir des laboratoires et être utilisée comme définition de l’eau par tout un public non formé aux subtilités de la science. Ceux qui ne sont pas intéressés par le point de vue scientifique pourront consulter ce lien montrant comment l’eau est perçue par des poètes ou des artistes, avec en prime une analyse originale faisant appel à l’outil du « nuage de mots » et où l’on montre que personne ne peut à lui seul cerner toute la complexité de cet élément que l’on appelle l’eau.

par Marc Henry (extrait) : 

« L’écrivain David Herbert Lawrence (1885-1930) a osé l’écrire en 1929: L’eau est H2O, deux parts d’hydrogène, une d’oxygène plus une troisième chose qui fait que l’eau est l’eau et que personne n’a pu encore identifier» (Pansies). Le truc, c’est que comme personne ne sait exactement en quoi consiste ce troisième élément, on ne retient que les deux premiers, eux bien identifiés vers la fin du dix-huitième siècle. La saga époustouflante ayant aboutit à cette fameuse formule H2O est résumée sur cette page web et aussi illustrée à l’aide de cette vidéo. Pour résumer la chose, avant Lavoisier les choses étaient simples: l’eau était l’eau, un élément, une unité indissociable pouvant prendre de multiples formes avec des propriétés différentes selon la forme adoptée par l’eau. Après Lavoisier, tout se complique car l’eau est maintenant faite de deux choses plus simples, hydrogène et oxygène qui, pris séparément, n’ont aucune des propriétés de l’eau mais qui, réunis intimement, ont bien les propriétés de l’eau.« 

 

naissance d'un dieu
naissance d’un dieu

par Marc Henry (extrait) : 

« Comme on l’a dit au début de ce document, il y a dans 18 g d’eau autant de molécules H2O que d’étoiles danstout l’univers. Admettons qu’un domaine de cohérence contienne 1 million de molécules H2O. Cela signifie alors que dans 18 g d’eau on trouve environ 10 millions de milliards de domaines de cohérence. Du mal à visualiser ce chiffre? Alors songez, que cela correspond à peu près au nombre de bactéries que véhicule un corps humain, où si vous préférez à 10 fois le nombre total de toutes vos cellules réunies! Ou encore, si l’on assimile l’œil humain à un appareil photo, au nombre de pixels que vous verrez durant toute votre vie humaine… Tout ça tient dans 18 g de cette substance que certains scientifiques osent encore appeler H2O et que le grand public prononce « achedeuzo » sans trop savoir pourquoi. Heureusement maintenant vous savez que ce que l’on appelle « eau » est quelque chose de trop complexe pour être représenté par une formule chimique, où alors il faudrait de dizaines de milliers de pages pour représenter la formule correspondant à un seul domaine de cohérence. Il est donc temps de faire exploser la formule H2O comme Rodolphe Forget l’a bien montré dans son célèbre clip Britanicum. Bienvenue dans le véritable monde de l’eau... »

Ce dossier vous est OFFERT. Cliquez ici : http://www.youscribe.com/catalogue/tous/savoirs/dossier-n-1-l-eau-n-est-pas-seulement-h2o-2417953

 

 

Publicités