DOSSIER N°05 / Le vide physique aqueux (le VPA) –

 

Le Vide En Soi

DOSSIER écrit par  Marc Henry – publié le 1er Août 2014 –

Le vide physique existe dans les matières à toute échelle d’observation depuis les distances inter-galactiques jusqu’au sein même des noyaux atomiques. Parmi, tous les vides physiques, il en existe un qui concerne bien évidemment l’eau et qui comme toute forme de vide est généralement considéré comme une chose de peu d’importance. Et si c’était la grand erreur, car vide de matière ne signifie en rien vide de lumière car c’est un fait bien connu que cette dernière, contrairement au son, est capable de se propager dans le vide. Le dossier N°5 se propose donc de vous immerger au sein du vide physique aqueux dans lequel peuvent baigner des ondes électromagnétiques qui en étant continuellement absorbées et ré-émises par les molécules d’eau créant ce vide au moyen de liaisons hydrogène donnent naissance aux domaines de cohérence, sans lesquels l’eau ne pourrait avoir de mémoire.

Par Marc Henry (extrait):

« Pour bien comprendre cette notion de VPA, imaginons des enfants dans une cour de récréation, et assimilons chaque enfant à une molécule d’eau. Dans ces conditions, la formation d’une «liaison hydrogène» correspond à l’évènement au cours duquel deux enfants initialement séparés l’un de l’autre décident de se donner la main. Si l’on autorise de tels évènements, deux grandes classes de comportement vont pouvoir être observées. La première classe correspond à l’apparition d’une farandole ou d’une chenille, c’est à dire que plusieurs enfants se donnent la main pour former une longue chaîne avec une tête et une queue bien séparées, phénomène immortalisé par le musicien Georges Bizet dans son opéra «L’arlésienne». La seconde classe correspond à l’apparition d’une ronde, c’est à dire que plusieurs enfants se donnent la main pour former une longue chaîne sans tête ni queue. Les enfants n’ayant que deux mains, il n’y a pas d’autres topologie possible: l’une ouverte, la farandole, et l’autre fermée, la ronde. Ce qui différencie les deux topologies, c’est que la farandole n’a pas de vide physique alors que la ronde en possède un. »

farandole
farandole

 

Par Marc Henry (extrait) :

« Ceux qui ont du mal avec la notion de phase pourront observer une foule de personnes sur une grande place publique, où chacun fait ce qu’il veut. La chanson d’Édith Piaf «La foule», illustre très bien cette vision classique qu’ont certains physiciens de l’eau liquide. Dans la chanson, on trouve en effet cette phrase: «Entraînés par la foule qui s’élance, et qui danse, une folle farandole, nos deux mains restent soudées». Tout y est, la foule qui représente les molécules d’eau, la farandole qui représentent la topologie ouverte du mouvement aléatoire des molécules et les deux mains soudées qui symbolisent la formation d’une liaison hydrogène à un instant donné. Durant cette étreinte, une information cohérente peut être échangée: «Et la joie éclaboussée par son sourire, me transperce et rejaillit au fond de moi.» Puis soudain, le drame: «Mais soudain je pousse un cri parmi les rires, quand la foule vient l´arracher d´entre mes bras…». »

——ACHETER EN LIGNE LE DOSSIER N°05 à l’unité  —–

 

Advertisements

Les commentaires sont fermés.